Une nouvelle petite boite…

IMG_2987

Une petite souris verte dans sa petite boite

J’ai le souvenir de cette petite comptine « la souris verte  » et l’envie d’imaginer cette petite souris qui se balade dans une petite boite…
IMG_2990IMG_2993

Publicités

Histoires de petites boîtes

J’ai découvert sur Pinterest, une diversité et une multitude de créations avec des « boîtes d’allumettes  »

Dioramas, « altered matchboxes », « matchboxes art » autant de noms différents pour nommer toute une richesse créative avec de simples petites boites.

je me suis inspirée de toutes ces belles créations, pour m’amuser avec des petites boites…comme lorsque j’étais enfant…. et aussi de raconter des petites histoires, comme celle du « petit chat qui s’est caché dans une boite, pour aller voir le monde »
img_0198img_0199img_0201img_0202

Histoire de graines

En ce mois de Novembre, je fais mes dernières récoltes de graines pour les plantations de l’année prochaine.

Quand je vois la quantité de graines que cette courgette a produit, je me dis que vraiment la nature nous apporte tout ce dont nous avons besoin et même plus … mais que nous Ne savons plus « regarder » la nature…

que toutes ces graines pourraient être plantées sur des parcelles de terre en frîche et pourraient nourrir pas mal de personnes….

Et le comble, c’est quand plus les maraîchers doivent acheter chaque année de nouvelles semences à « Monsanto et Cie »!!!!  Alors que la nature nous fournit toutes les graines dont nous avons besoin…

Vive la graine joyeuse  et libre🌱

img_2503

Une dernière courgette du jardin, que j’ai laissé grossir pour avoir de belles graines

img_2504

Découverte des graines

img_2506

img_2507

ça en fait des plants de courgette, qui donneront plein de courgettes!!!!

Rouleaux d’automne

J’adore les « rouleaux de printemps  » , vous savez, ces petites galettes de riz qui entourent plein de petits légumes et herbes…

En cet automne bien doux, j’avais très envie de fraîcheur végétale. J’avais fait pousser dans ma cuisine, de belles petites graines de soja et mon coriandre dans le jardin était encore bien beau ( pour une fois!). Alors, ni une, ni deux, j’ai préparé mes ingrédients pour faire des « rouleaux d’Automne » à ma façon :

  • Carottes râpées
  • mes pousses de graines de soja
  • quelques feuilles de coriandre
  • feuilles de salade
  • vermicelles de riz cuits dans l’eau tiède
  • blancs de poulet cuits dans un bouillon de feuilles de laurier
  • Et les Galettes de riz

Il vaut mieux tout préparer et disposer autour des galettes, car quand elles se sont ramollies dans l’eau, il ne faut pas traîner pour mettre les ingrédients. Cette fois-ci, je me suis mieux débrouillée pour mettre d’abord la feuille de salade et ensuite de mettre une poignée de pâtes et après les légumes et le poulet coupé en morceaux, en finissant par le coriandre.

Difficile d’évaluer à l’avance combien je vais pouvoir faire de pièces, j’ai utilisé toutes mes pousses de soja et deux blancs de poulet. J’ai pu faire une dizaine de rouleaux.

je peux vous dire qu’ils étaient délicieusement frais , avec un mélange de sauce soja , sauce chinoise, et vinaigre balsamique….

 

Couleur automne

la nature nous offre au détour d’un chemin de campagne, un mélange de couleurs « pierre », »rouge », »vert », »jaune » et du « BLEU » qui nous font aimer cette saison qui nous prépare à l’hiver…

ces « tableaux naturels » m’inspirent de la quiétude, de l’apaisement, comme si la nature m’invitait au repos….après les vendanges, repos bien mérité.

cela me donne envie d’un thé parfumé d’odeurs accompagné de petits gâteaux maison..hum!!

« On naît, on vit, on disparaît… »

Aujourd’hui, j’ai écouté un interview de Jean D’Ormesson sur son nouveau livre . Il a parlé de la condition humaine , de tout ce que l’on devait faire pour se nourrir, s’occuper et faire vivre sa famille. Tout cela nous prenait beaucoup de temps et d’énergie et une grande partie de notre vie..

Mais notre condition humaine « on naît, on vit, on disparaît » à laquelle nous sommes tous soumis sur cette terre… on ne nous a pas appris comment l’appréhender, comment la « vivre ». Avons nous besoin de vivre cette condition humaine , avec légèreté ou avec sérieux ? Et comment la vivre le mieux possible ?

Le moment présent « ici et maintenant  » semble être la seule réalité que nous vivons. Le passé est déjà « passé », le futur n’existe pas encore.

Alors peut-être sentir profondément la réalité de ce moment présent permet-il de s’ancrer dans notre vie et de trouver une certaine « sérénité » à notre condition humaine.

 

 

Saison du Printemps

Une nouvelle saison et aventure commence au potager

J’ai envie de vous faire partager  mes expériences nouvelles en permaculture….

Pas seulement une « technique » de culture, mais c’est bien plus que cela…

Une philosophie de vie, un choix délibéré de chercher un autre « chemin » qui se rapproche de la nature et qui vient bouleverser tout ce qu’on a pu lire, apprendre ou faire dans notre jardin.

Ma spirale aromatique , bien que sans le savoir au début, est une approche de la permaculture.

ma spirale aromatique

« Raisin Velours »

En septembre,

Les grains de raisins  étaient gonflés de soleil, ils brillaient.

Raisin Velours 1

 

photo2

j’ai trouvé les grappes de raisin tellement belles que j’ai eu envie d’essayer d’en reproduire les formes, la couleur, le volume, et la beauté qui s’en dégageait

 

  • Un morceau de tissu velours « couleur bleu nuit » me rappelait la couleur des grains
  • Quelques perles de grosseurs différentes et de la laine cardée pouvaient servir à « faire » les grains de raisins
  • Avec un petit filet « à oignons » extensible, j’ai commencé par passer le tissu velours par les trous du filet et y glisser une perle ou un bout de laine cardée, d’une manière irrégulière pour la taille ou la forme
  • Ensuite j’ai fixé le « grain » avec quelques aiguillées de fil

je n’avais plus qu’à me laisser guider par « l’observation inspirée » de ma grappe de raisins ainsi que par la structure du filet.

Peu à peu, ma grappe de raisins prenait forme dans mes mains , sensation agréable du velours et des grains qui « poussent »

  • Pour la finition, j’ai fixé un autre morceau de velours par petits points à l’intérieur de la grappe, ce qui a accentué l’aspect « précieux » de la grappe.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Raisin Velours

Et voilà ma grappe de raisin velours surmontée d’un petit sarment de vigne ( un vrai cueilli sur la vigne) pour prendre soin de choses précieuses ou simplement en déco-nature

en attendant la prochaine saison des vendanges.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Raisin Velours