Histoire de graines

En ce mois de Novembre, je fais mes dernières récoltes de graines pour les plantations de l’année prochaine.

Quand je vois la quantité de graines que cette courgette a produit, je me dis que vraiment la nature nous apporte tout ce dont nous avons besoin et même plus … mais que nous Ne savons plus « regarder » la nature…

que toutes ces graines pourraient être plantées sur des parcelles de terre en frîche et pourraient nourrir pas mal de personnes….

Et le comble, c’est quand plus les maraîchers doivent acheter chaque année de nouvelles semences à « Monsanto et Cie »!!!!  Alors que la nature nous fournit toutes les graines dont nous avons besoin…

Vive la graine joyeuse  et libre🌱

img_2503

Une dernière courgette du jardin, que j’ai laissé grossir pour avoir de belles graines

img_2504

Découverte des graines

img_2506

img_2507

ça en fait des plants de courgette, qui donneront plein de courgettes!!!!

Publicités

« On naît, on vit, on disparaît… »

Aujourd’hui, j’ai écouté un interview de Jean D’Ormesson sur son nouveau livre . Il a parlé de la condition humaine , de tout ce que l’on devait faire pour se nourrir, s’occuper et faire vivre sa famille. Tout cela nous prenait beaucoup de temps et d’énergie et une grande partie de notre vie..

Mais notre condition humaine « on naît, on vit, on disparaît » à laquelle nous sommes tous soumis sur cette terre… on ne nous a pas appris comment l’appréhender, comment la « vivre ». Avons nous besoin de vivre cette condition humaine , avec légèreté ou avec sérieux ? Et comment la vivre le mieux possible ?

Le moment présent « ici et maintenant  » semble être la seule réalité que nous vivons. Le passé est déjà « passé », le futur n’existe pas encore.

Alors peut-être sentir profondément la réalité de ce moment présent permet-il de s’ancrer dans notre vie et de trouver une certaine « sérénité » à notre condition humaine.

 

 

L’envie de faire des choses

 

Jacques Brel a dit  » le talent, c’est l’envie de faire des choses »
je trouve cette phrase si simple et si forte en même temps. elle nous enlève tout complexe à s’essayer à toute forme de création, elle donne le droit à chacune d’entre nous de se laisser porter par nos envies créatrices…
et si difficile en même temps de s’autoriser à créer, à sortir de sa zone de confort pour découvrir avec curiosité un monde inconnu… comme réaliser dans son jardin, une spirale aromatique avec de la terre, des pierres et des plantes jourautomne2 (2)

créer avec ses mains

Utiliser ses mains pour fabriquer un objet, une chose, parait si simple  « dit comme cela » et pourtant…

quel écart, quel décalage entre ce que j’imagine dans ma tête et ce que j’essaie de réaliser concrètement ce que j’ai en esprit…

nous ne sommes pas un ordinateur ou une machine qui reproduit en  3 D ou imprime , en utilisant un logiciel  et en appuyant sur un bouton…

ç’est toute la valeur que l’on donne au travail de l’artisan, qui nous fascine quand on regarde son travail, son savoir-faire..

créer et cultiver « l’authentique »

Ce qui va droit au coeur et à l’âme, et vous fait frissonner , voilà ce qui est pour moi de l’authentique.. un ressenti, une émotion, un frisson, qui nous fait penser sans réfléchir  » c’est ça, vraiment cela dont j’ai besoin »

Cela peut être dans une situation avec notre famille, nos amies, en regardant un film, en écoutant une musique, en admirant un paysage, en lisant un livre, en goûtant un bon plat préparé ou un bon vin, en créant un objet simplement avec nos mains ou en travaillant la terre….

Quelque chose qui met nos sens en éveil et en émoi et nous donne cette sensation intime d’être vivantes ici et maintenant….

J’ai vraiment la conviction que notre vie est une suite d’apprentissages:  essayer, essayer, et encore essayer de multiples chemins pour trouver ces moments éphémères de vie qui nous rendent si joyeuses…et si vivantes.